Retour d’expérience d'un petit ourson devenu grand

Découragé par mon échec aux examens de fin d’année (en Master 1 Génie Informatique Logicielle), j’ai sérieusement songé à arrêter mes études… Mais pourquoi tout stopper, alors que j’adore ça ? C'est donc quelques remises en questions plus tard, redoublant d’efforts, que je décidais de reprendre de plus belle mon cursus. Contre vents, marées, et vacances... Oui car, ayant validé mon premier semestre, je me rendis compte que mes cours ne reprendraient que 4 mois plus tard, en janvier. Soit une sacré période à investir intelligement !

Continuer à travailler dans la restauration ? Non, pas question ! J’avais vraiment besoin de trouver un emploi utile à mon avenir et c’est ainsi que le BearStudio et moi avons croisé nos chemins.

Pourquoi avoir choisi le BearStudio ?

Des personnes de mon entourage m’ont informé que la startup recherchait des stagiaires venant de la FAC, mais habituellement plutôt en fin de second semestre, voire pour les vacances d’été. Mais là, TIMING PARFAIT ! 3 stagiaires terminaient leur contrat, et l’entreprise souhaitait renouveler une partie de cette main d'oeuvre. Merci donc à Rudy de m’avoir donné l’opportunité de m’épanouir professionnellement en m’acceptant en stage, alors que j’étais en cours de redoublement. Une convention plus tard, me voilà à Seine Innopolis, dans la cour des grands.

En quoi consistait le stage ?

Arrivé en pleine livraison de produit, je dois avouer avoir d'abord été plutôt effrayé. Tout le monde est à cran, les clients rapportent des bugs inédits qu’il faut corriger le plus vite et efficacement possible. Effectivement, c'est effrayant… Mais c’est aussi la meilleure formation du monde, de quoi rentrer dans le bain sans avoir le temps d’enfiler des palmes. Au départ, beaucoup d’observation, le temps pour moi d'appréhender des technologies jusque là inconnues. Puis viennent les premières missions, les premiers bugs, les premières corrections et les premières réussites. Le développement web (Front comme Back) ne m’était pas inconnu, mais j’avais quelques lacunes à combler afin de rattraper mon retard.

Quels ont été les plus grands défis sur toute la durée du stage ?

Au début, je pensais que mon intégration serait compliquée, mais l’équipe m’a réservé un très bon accueil, ce qui facilita bien des choses. L’un des plus grands défis auquel j’ai eu affaire fût le premier rush de développement. Une deadline approchant à grands pas, des difficultés à comprendre la volonté des clients de part mon expérience encore balbutiante et enfin des fonctionnalités que ne fonctionnent pas comme je voudrais. Un cocktail de bon stress qui m’a permis d’avancer de plus belle.

Qu’est ce qui a été le plus plaisant ?

Oulà ! Difficile de choisir, beaucoup de bons, voire de très bons moments. Un événement se démarque quand même du reste. La "Starteupouïk" (ou StartupWeek pour les non-initiés), une semaine de team builing organisée au mois de décembre dernier. Un escape game, une création de jeu vidéo et les batailles de Nerf...

Petit souvenir de Starteupouïk

Et maintenant ?

Le stage est maintenant fini, les cours à la FAC ont repris pour moi et j'ai maintenant validé mon année universitaire, en grande partie grâce à toute l'expérience acquise tout au long de ce stage, mais également grâce au soutien indéfectible du BearStudio à mon égard, qui n'est pas prêt de s'arrêter ! En effet, après quelques déclarations administratives pour devenir auto-entrepreneur, la startup est rapidement devenue une cliente fidèle. De quoi continuer à acquérir une expérience significative et en retirer un salaire. One more thing ? Le BearStudio m'engage en contrat de professionnalisation dès la rentrée prochaine, alors il ne me reste plus qu'une chose à dire : Merci pour tout ! Vraiment !

MERCI ♥


Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus